Introduction

 

Introduction

 

 

 

Si le corps humain était un arbre, alors les organes en seraient les graines fragiles. Ces derniers régissent notre corps et font en sorte que nous puissions respirer et relier notre enveloppe charnelle à notre esprit et maintes autres choses. Ainsi, lorsqu’une maladie touche ces zones fondamentales, l’intégralité du corps en souffre et l’arbre dépérit rapidement. La méthode la plus utilisée dans les cas où l’on peut sauver la personne affectée est la greffe; cette dernière permet de corriger de nombreux dysfonctionnements, tout cela sans affecter le mode de vie du donneur et du receveur.


La greffe est l’une des plus grandes innovations du domaine médical du siècle dernier. Cette méthode permet la guérison de nombreuses maladies et ce, sans conséquences lourdes. Malheureusement, le don d’organe est concerné par de nombreuses restrictions matérielles ; les greffons disponibles diminuent de plus en plus face à la demande croissante. Ainsi, 14 403 personnes ont eu besoin d’une greffe d’organe en 2009. Cependant, seulement, 4 580 patients ont pu en bénéficier, ce qui a provoqué la mort de 250 malades. Une alternative à la greffe est de plus en plus recherchée de nos jours. De ce fait, de nombreuses médecines prometteuses ont été proposées, mais celle qui attire le plus notre attention est la thérapie cellulaire, ne nécessitant qu’un nombre infime de greffons pour des résultats encore plus convaincants.


Nous verrons donc, au cours de notre travail, les différents moyens d’utiliser la thérapie cellulaire, mais également ses limites physiques et éthiques.


Nous allons donc nous demander quelles sont les différentes applications de la thérapie cellulaire. Tout d’abord nous allons définir la thérapie cellulaire puis évoquer les capacités de ce traitement et pour finir, les méthodes controversées.


 


Nous avons utilisé la technique de l’extrapolation afin d’obtenir des prévisions concises des années futures.

Nous avons commencé par calculer la somme des résidus afin de tracer la droite des moindres carrés. Nous avons ensuite déterminé le coefficient directeur de la droite : y= 181.24x-359200 par l’usage de la calculatrice. Ensuite, on a remplacé x par les années correspondantes afin de tracer la droite de régression.


 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site