Conclusion

Conclusion

 

En conclusion, nous pouvons affirmer que la thérapie cellulaire est la cible de nombreux espoirs en tant qu’un des traitements les plus innovants et prometteurs du XXIème siècle. Ce formidable projet est poursuivi par de nombreux chercheurs du monde entier et ce, depuis plusieurs  années. L’histoire de ces recherches n’a pas été sans encombres, de nombreux problèmes matériels ont ramené durant un temps les équipes à la réalité pensant que la thérapie cellulaire ne serait qu’une chimère.

 

Cependant, grâce aux recherches conjuguées d’illustres médecins, pouvoir régénérer des cellules mortes en les remplaçant quelle que soit leur localisation semble être un but atteignable, ainsi nous pouvons retenir les principaux points d’application de la thérapie cellulaire qui sont le cœur, le pancréas, la cornée, les neurones…Cette méthode révolutionnaire répond à de nombreuses promesses que ce soit la guérison de maladies incurables ou bien des dysfonctionnements problématiques de l’organisme de nos jours.

 

Malgré tout, même si cette méthode est réalisable d’un point de vue théorique,les restrictions matérielles et éthiques retardent sa diffusion dans les hôpitaux et abandonnent donc pour l’instant la thérapie cellulaire à un stade de préparation. De plus, il se pourrait que la mise en pratique de la thérapie cellulaire ne satisfasse pas toutes nos attentes, la communauté scientifique ayant considérée durant une longue période cette nouvelle médecine comme solution à tous les maux.

 

En effet, la découverte de nouveaux obstacles rappelle aux chercheurs qu’aucune médecine n'est infaillible et que même la thérapie cellulaire comporte des risques non négligeables à l’heure actuelle comme les différentes probabilités de rejet ainsi que les différents cancers qui se sont développés chez une part importante des patients ayant été traités par le biais de la thérapie cellulaire.

 

Néanmoins, sans parler toutefois de méthode miracle afin d’annihiler définitivement toutes les maladies, la thérapie cellulaire conserve de beaux jours devant elle dès qu’elle aura dépassé les barrières physiques et éthiques imposées. Même si toutes les expériences réalisées durant la dernière décennie ne se sont pas toutes révélées magistrales, la découverte des cellules pluripotentes induites par Shinya Yamanaka et l’essai Bonami sont d’excellents exemples pour montrer les améliorations de cette nouvelle médecine ainsi que son évolution dans le temps.

 

Ainsi, la thérapie cellulaire devra sûrement être remises en question durant les prochaines années et ses différents objectifs devront être repris et affirmés par la communauté scientifique, mais les récents évènements tels que les débats sur la bioéthique, les diverses expériences, le projet de loi au Parlement Européen montrent bien le sérieux de ce projet poursuivi par de nombreux médecins. Si la thérapie cellulaire, telle qu’elle nous est maintenant présentée verra le jour, alors le problème des greffes sera rapidement éradiqué tandis que des anciennes opérations à risques pourront être remplacées. Bien entendu, le cancer et le virus du sida, qui sont les plus grandes préoccupations de notre société, ne seront pas résorbés par cette méthode, mais nous pouvons penser que dans un futur plus ou moins proche, une nouvelle médecine révolutionnaire verra le jour remplaçant son ancêtre qui devra progresser au même rythme que notre société.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site